Gens d'ici et gens de là

 

Ce projet a été réalisé avec le centre socio-culturel de la CAF de Lisieux.

 

L’année 2014 est, pour le quartier d’Hauteville à Lisieux, une année charnière. Après l’organisation de grandes manifestations populaires (50 ans de Hauteville, fête de Noël, …) la solidarité et le lien entre les habitants se renforce. Cependant, cette dynamique est portée par un collectif d’habitants réunis au sein du Centre socio-culturel de la CAF. Ce lieu a une image négative auprès de beaucoup de personnes. Il est considéré comme un lieu de services à destination des « gens à problèmes ». Le collectif a donc du mal à mobiliser d’autres habitants.

 

 

J'ai réalisé une série de portraits photographiques des usagers du Centre socio-culturel et des habitants d’Hauteville qui le souhaitaient. Les prises de vues ont été réalisées à l’intérieur du Centre les 4, 5 et 6 mars 2014.

 

L’idée de ce travail est de montrer la diversité des publics qui fréquentent le centre social ainsi que la diversité de leurs motivations (besoin d’un conseil, d’une aide, participation à une animation, à la crèche, …), et par ce biais, montrer la similitude entre les publics usagers du Centre et les habitants.

 

 

Un grand merci à tous les modèles qui ont eu la gentillesse d'accepter de participer à ce projet.

 

Exposition des photos du 24 mars au 18 avril au centre socioculturel CAF, Rue de Taunton – 14100 LISIEUX

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Focales (jeudi, 03 avril 2014 16:57)

    Une belle galerie de portraits très différents et intéressants. Certains sont vraiment super ! Il faut agrandir pour en profiter

  • #2

    Jean-Jacques Martinez (dimanche, 27 septembre 2015 14:50)

    Vérité populaire, le drapé irrégulier rappelle la situation précaire de l'humanité, la lutte des classes et des races dans la société actuelle, les coloris exhubérants des vêtements ignorant la dure réalité de l'obscurité sociale. La minutie des carrés de photos tels des fenêtres ouvertes sur le monde nous montrent la complexité de l'oeuvre

  • #3

    Elsaxelle (mercredi, 14 octobre 2015 15:44)

    Chacun y va de sa pose, c'est ça qui est intéressant !
    J'avoue que je me demande laquelle j'aurai moi-même adoptée...